Napoleon Series Discussion Forum

Romsey & le périlleuse entreprise

Correspondance du duc d'Enghien (1801-1804)...Volume 1
By Louis-Antoine-Henri de Bourbon Enghien, Alfred Boulay de la Meurthe
p.xvi

“C'était vers le mois d'août 1802, quand l'aigreur des rapports entre la France et l'Angleterre obligeait déjà le cabinet Addington à hésiter sur l'envoi au Canada des ofliciers bretons. Pendant l'automne et le commencement de l'hiver, les indices de rupture se multipliant chaque jour, Georges se concentra encore plus sur son projet, satisfait de l'approbation générale de Monsieur, et se dispensant de celle du roi qu'il fallait décidément servir malgré lui. Retiré dans la banlieue de Londres, à l'abri des espions, tantôt il se rendait à Romsey, s'assurer du zèle des compagnons qu'il voulait associer à sa périlleuse entreprise, tantôt il recevait dans son asile, avec une sorte de mot de passe, quelques amis sûrs, et s'ils retournaient en France, les initiait aux moyens de mettre le temps à profit en attendant l'heure encore incertaine de l'action.”

https://books.google.com/books?id=e5uvLxQUPvkC

Messages In This Thread

Romsey & le périlleuse entreprise
qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent
Re: qu’ils sautent les fossés, qu’ils se chargent