Napoleon Series Discussion Forum

An anecdote of Napoleon in 1809

On Die französische Armee auf dem Exercirplatze und im Felde, 1861, p. 71, there is an interesting anecdote in the footnote:

als er einmal 1809 auf die Idee kam, im Schloßhofe von Schönbrunn ein Bataillon seiner Garde mit gezogenem Degen selbst zu exerciren, – »faire faire la théorie! « – er dasselbe nach wenigen Commandos so völlig durch ein an der gebracht hatte, daß er, den Degen einsteckend, einem General zurief: »Que le diable emporte votre f... théorie! Redressez cette cochonnerie!« und zornig in das Schloß eilte.

http://books.google.com/books?id=KjScTGLGYaIC&pg=PA71

An English translation by Engels reads as follows:

One day, at Schönbrunn, in 1809, he had the idea of drilling himself a battalion of his guards; to make them faire la théorie, as the French call it. He drew his sword, and gave the word; but after having ordered a few movements, he got his men into such utter confusion that he called out, putting his sword back into the scabbard, "The devil take your theory! Set that mess right again." (Que le diable emporte votre f théorie! Redressez cette cochonnerie!)

We may know Foy did refer to a similar incident in 1807.

L'Empereur a vu les troupes le 10 et le 11. Il a bourré à plusieurs reprises et quelquefois sans motif les généraux de division; il a toujours été bon pour les soldats ; il les a tous vus les uns après les autres; il a reçu un grand nombre de placets et il a accordé beaucoup de grâces. L'Empereur veut que les généraux commandent les troupes et sachent les enlever, mais son grand objet, dans les revues, est de juger l'instruction des chefs de bataillon et d'apprécier les résultats que peuvent donner les régiments dans leur état actuel. Aussi ne souffre-t-il pas qu'on éloigne momentanément les conscrits de l'armée, comme on le fait quelquefois pour rendre les manœuvres plus correctes. L'Empereur n'ordonne que des manœuvres d'une application immédiate à la guerre. Il a fait former une division de trois régiments sur trois lignes , il a ordonné à la première ligne de former le carré perpendiculairement en avant de sa droite, à la seconde perpendiculairement en avant de son centre, à la troisième perpendiculairement en avant de sa gauche. Les trois carrés se sont trouvés en échiquier; ils étaient sur trois rangs comme ceux d'Egypte. L'Empereur fait à chaque instant des commandements précis, exprimant clairement sa volonté, mais qui ne sont pas dans l'ordonnance. Il exige cependant que les généraux de division les répètent sans les traduire ni les commenter; de là des méprises continuelles de la part des chefs de bataillon qui, ne comprenant pas ces commandements, ne peuvent donner le commandement de détail nécessaire pour les faire exécuter. L'ordonnance est bien faite; elle donne les moyens d'arriver avec le plus de célérité et de sûreté possible aux résultats qu'on se propose. S'il y manque quelque chose, il faut la compléter; quand on s'en écartera, il n'y aura plus que du vague pour les officiers.

Girod d l'Ain, Vie militaire du Géneral Foy, p .62-63.
http://books.google.com/books?id=N74yAQAAIAAJ&pg=PA62

However, does there exist any other clue for this Schönbrunn anecdote in 1809?

Best Regards,
Wu Tian

Messages In This Thread

An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809
Re: An anecdote of Napoleon in 1809 *LINK*
Re: An anecdote of Napoleon in 1809