Military Subjects: Battles & Campaigns

 

Eylau: Precis Des Travaux de la Grande Armée

Combat de Bergfried

L'Empereur se porta au village de Getkendorf, et plaça en bataille le corps du maréchal Ney sur la gauche, le corps du maréchal Augereau au centre, et le corps du maréchal Soult à la droite, la garde impériale en réserve. Il ordonna au maréchal Soult de se porter sur le chemin de Gustatd, et de s'emparer du pont de Bergfried, pour déboucher sur les derrières de l'ennemi avec tout son corps d'armée, manoeuvre qui donnait à cette bataille un caractère décisif.  Vaincu, l'ennemi était perdu sans resource.

Le maréchal Soult envoya le général Guyot, avec sa cavalerie légère, s'emparer de Gustadt, où il prit une grand partie du bagage de l'ennemi et fit successivement 1600 prisonniers russes.  Gustadt était son centre des dépôts.  Mais au même moment le maréchal Soult se portait sur le pont de Bergfried avec la division Leval et Legrand.  L'ennemi, qui sentait que cette position importante protégeait la retraite de son flanc gauche, défendait ce pont avec douze de ses meilleurs bataillons.  A trois heures après midi, la canonnade s'engagea.  Le 4e. régiment de ligne et le 24e. d'infanterie légère, eurent la gloire d'aborder les premiers l'ennemi.  Ils soutinrent leur vieille réputation.  Ces deux régimens seuls et un bataillon du 28e. en réserve, sufficent pour débusquer l'ennemi, passerent au pas de charge le pont, enfoncerent les douze bataillons russes, prirent quatre pièces de canon et couvrirent le champ de bataille de morts et de blessés.  Le 46e. et le 55e., qui formaient la seconde brigade, étaient derrière, impatiens de se déployer, mais déjà l'ennemi en déroute; abandonnait épouvanté, toutes ses belles positions, heureux présages pour la journée du lendemain.

Dans le même tems, le maréchal Ney s'emparait d'un bois où l'ennemi avait appuyé sa droite; la division St.-Hilaire s'emparait du village du centre; et le grand-duc de Berg, avec une division de dragons placée par escadrons au centre, passait le bois et balayait la plaine, afin d'éclaircir le devant de notre position.  Dans ces petites attaques partielles, l'ennemi fut repoussé et perdit une centaine de prisonniers.  La nuit surprit ainsi les deux armées en présence.

 

 

 

Military Index | Battles Index | More on "Precis Des Travaux de la Grande Armee" ]

 



Search the Series

© Copyright 1995-2012, The Napoleon Series, All Rights Reserved.

Top | Home ]