Military Subjects: Battles & Campaigns

 

Eylau: Precis Des Travaux de la Grande Armée

Lettre d'un officier prussien junior : 17 octobre 1806

La lettre suivante, qui a été interceptée, contient un tableau fort détaillé de la situation des Prussiens après la bataille de Jéna.

Traduction.

Ma très-chère épouse,

Je suis encore en vie et bien portant, après avoir assisté à la malheureuse bataille.  Mais hélas! je ne puis m'empêcher de te dire que nous y avons perdu la moitié de notre armée, ainsi que tous nos meilleurs généraux.  Mon bataillon s'est parfaitement conduit au feu; mais il a perdu ses canons dans la retraite.  Ma compagnie seule a perdu quarante hommes et le lieutenant Schweinitz.  Si je te voulais faire part de tous nos malheurs, il me faudrait un tems infini.  Tous les bagages de notre corps d'armée ont été pris à Weimar; nos domestiques mêmes n'ont pu se sauver.

Je suis arrivé le 16 au jour, à Nordhausen, sans cheval et dépourvu de tout.  L'armée est en pleine retraite sur Magdebourg.  Sa Majesté royale a reçu une forte contusion; cependant elle se porte bien.  tu peux dire à la Schuberten que son fils aîné a été tué et qu'on ne sait ce qu'est devenu l'autre, aînsi que Jarusch, Michalzeck et Joseph Tyralla.  Il nous manque en outre cinq sous-officiers, quatre musiciens, trois artilleurs et deux sappeurs, ainsi que tous les grenadiers.  Jablonouski a perdu tout son monde.  Fontanius de même.  Ils sont tous nus comme des vers.  Le major seul a pu conserver un cheval.  Plusieurs généraux sont tués.  Sanitz et Malchitz nous manquent.  Le duc de Brunswick a perdu les deux yeux d'un coup de fusil.  Rüchel et Winnig sont morts.  Beaucoup de régimens sont sans officiers; d'autres ont des officiers et pas de soldats.  Notre perte est immense.  On ne distingue plus les corps : tous est pêle-mêle.  Les bataillons de Lostin, Borck et Grodana n'existent plus.  Ils faisaient partie de l'arrière-garde qui a été entièrement hachée en morceaux.  On ne peut pas se faire une idée de l'acharnement avec lequel les Français nous ont poursuivis.  Tu pourras m'écrire au corps d'armée à Magdebourg.

Nordhausen, le 17 octobre.

 

Military Index | Battles Index | More on "Precis Des Travaux de la Grande Armee" ]



Search the Series

© Copyright 1995-2012, The Napoleon Series, All Rights Reserved.

Top | Home ]