Military Subjects: Organization, Strategy & Tactics



REGLEMENT Concernant l’exercice et les Manœuvres de l’Infanterie

Du 1er août 1791

DE PAR LE ROI

Sa Majesté s’étant fait rendre compte des ordonnances et instructions provisoires précédem­ment rendues sur l'exercice et les manœuvres de l'infanterie , et voulant régler définitivement ce qui concerne ces objets, a ordonné et ordonne ce qui suit :

TITRE III.

Ecole de Peloton.

DEUXIEME LEÇON.

38. L’instructeur voulant passer à la deuxième leçon, commandera :

1.  Garde à vous.

1. PELOTON.

3. Portez = VOS ARMES.

Et fera ensuite exécuter les charges et les feux dans l'ordre suivant :

ARTICLE PREMIER.

Charge précipitée.

 39. La charge précipitée sera commandée et exécutée comme il a été prescrit dans l’Ecole du soldat, no 146 et suivans. L’instructeur la fera exécuter plusieurs fois de suite, avant de passer à la charge à volonté.

[77]

ARTICLE 2.

Charge à  volonté.

40. La charge à volonté sera commandée et exécutée comme il a été prescrit dans l’Ecole du soldat no 152.

41. Au premier temps de la charge précipitée ou à volonté, le chef de peloton et le sous-officier de remplacement feront un demi à-droite comme les soldats, et se remettront face en tête lorsque le soldat qui est à côté d'eux passera l'arme à gauche.

42. L’instructeur s'attachera avec le plus grand soin, à ce que dans l'exécution des charges, les soldats se conforment aux principes prescrits nos. 153 et 154 de l’Ecole du soldat, dans les ob­servations relatives aux charges.

48. La charge à volonté étant la charge de combat, et par conséquent celle qu'il importe le plus de rendre familière aux soldats, on s'y attachera de préférence, dès qu'ils seront bien affermis dans les principes, et on les amènera par degré à charger trois coups au moins, et même quatre par minute, avec régularité et ai­sance.

ARTICLE 3.

Feu de peloton.

44. L'instructeur voulant, faire exécuter le feu de peloton, commandera :

1. Feu de peloton.

2. Commencez le feu.

45. Au premier commandement, le chef de peloton se portera vivement derrière le centre son peloton, à deux pas en arrière des serre-files.

46. Le sous-officier de remplacement reculera sur l'alignement des serre-files vis-à-vis de son créneau [78], ce principe sera général pour ce sous-officier dans les feux.

47. Au deuxième commandement, le chef de peloton commandera :

1.  Peloton.

3. ARMES.

3. JOUE.

4. FEU.

5. CHARGEZ.

48. Au commandement de CHARGEZ, les soldats re­tireront leurs armes, les chargeront et les porte­ront ; le chef de peloton fera aussitôt recommencer le feu par les mêmes commandements, ce qui con­tinuera ainsi jusqu'au roulement.

49. Le chef de peloton fera quelquefois tirer obliquement à droite et à gauche , en observant seulement de prononcer chaque fois l'avertisse­ment , oblique à droite, ou oblique à gauche , après le commandement ARMES, et avant celui JOUE , et de faire tirer tantôt à droite et tantôt à gauche , sans autre avertissement , il fera aussi quelquefois le commandement de redressez = VOS ARMES après celui de JOUE , afin d'habi­tuer les soldais au calme , an sang froid et à l'attention au commandement.

ARTICLE 4.

Feu de deux rangs.

50. L’instructeur voulant faire exécuter le feu de deux rangs, commandera :

1. Feux de deux rangs.

2. Peloton.

3. ARMES.

4. Commencez le feu.

51. Au premier commandement, le chef de peloton se portera à un pas en arrière du troisième rang vis-à-vis son créneau.

[79]

52. Les troisième et quatrième commandemens seront exécutés comme il a été prescrit dans l'Ecole du soldat, no 176 et suivans.

53. Le feu commencera par la file de droite du peloton ; la file suivante ne mettra en joue qu'au moment où celle qui vient de tirer amor­cera, et ainsi de suite jusqu'à la gauche ; mais cette progression n'aura lieu que pour le premier feu seulement, chaque homme devant ensuite char­ger et tirer sans se régler sur les autres, et en se conformant à ce qui a été prescrit dans l'école du soldat, nos. 180 et 181.

54. L'instructeur fera cesser le feu , soit de peloton , soit de deux rangs , par un roulement , et à l’instant où le roulement commencera , les soldats cesseront de tirer : s'ils avoient fait feu , ils chargeraient les armes et les porteraient ; s'ils se trouvaient dans la position d’apprêtez vos armes , ils feraient front , remettraient, en même temps le chien au repos , et porteraient les armes ; s'ils se trouvaient dans la position de joue , ils exécuteraient d'eux-mêmes le mouvement de redressez vos armes, feraient front en remettant le chien au repos , et porteraient les armes. Dans le feu de peloton, le premier rang se relèvera pour remettre le chien au repos ; dans celui de deux rangs, les hommes du second et du troisième rang se rendront réciproquement leur arme, s'ils ne l'a voient pas, après avoir mis le chien au repos, et avant de porter l'arme.                                      

55. Le roulement sera toujours suivi d'un coup de baguette, et à ce signal le chef de peloton, ainsi que le sous-officier de remplacement, reprendront vivement leurs places de bataille, et rectifieront, s'il y a lieu, l'alignement des rangs.

56. Dans cette école, le roulement sera indiqué [80] par le commandement de roulement, que prononcera l'instructeur lorsqu'il voudra faire cesser le feu.

Le coup de baguette pour faire rentrer le chef de peloton et le sous-officier de remplacement à leurs places de bataille , sera égale­ment indiqué par le commandement de coup de baguette que prononcera l'instructeur lorsqu'il verra les armes portées.

ARTICLE 5.

Feux en arrière.

58. L'instructeur fera exécuter les feux en arrière, et à cet effet il commandera:

1. Feux en arrière.

2. Peloton.

3. Demi-tour = A DROITE.

58. Au commandement de demi-tour, le chef de pe­loton se placera lace et contre l'homme de droite dit premier rang de son peloton, le sous-officier de remplacement et les serre-files traverseront légère­ment par le créneau du chef de peloton, et se placeront face en arrière, à deux pas du premier rang vis-à-vis leurs places de bataille.

59. Au commandement d’à-droite, le chef de peloton se reportera dans son créneau, mais au troisième rang devenu premier, et le sous-officier de remplacement se placera derrière le chef de peloton, au premier rang devenu troisième.

60. Le peloton faisant ainsi face en arrière, l'instructeur fera exécuter le feu de peloton direct et oblique, et celui de deux rangs, par les commandemens prescrits dans l'article précédent ; le chef de peloton, le sous-officier de remplacement et les soldats se conformeront de même à ce qui y est expliqué.

[81]

61. Dans le Feu de peloton en arrière, le troi­sième rang, devenu premier, mettra genou en terre.

62. Le feu de deux rangs en arrière commen­cera par la gauche du peloton devenue droite.

63. Pour remettre le peloton face en tête, l'instructeur commandera :

1. Face en tête.

2. Peloton.

3. Demi-tour = A DROITE.

64.  Au commandement de demi-tour, le chef de peloton, le sous-officier de remplacement et les serre-files se conformeront à ce qui est prescrit ci-dessus.

65. Au commandement A-DROITE, le chef de pelo­ton et le sous-officier de remplacement reprendront leurs places de bataille.

Observations relatives aux feux.

66.  Dans celle leçon, l'instructeur habituera le rang qui aura mis genou en terre, à viser horizontalement, et ceux qui tirent debout, à baisser tant soit peu le bout du canon en visant.

67.  L’instructeur recommandera au chef de peloton de mettre assez d'intervalle entre les commandemens de joue et de feu, pour laisser aux soldats le temps de viser.

68.  L’instructeur se placera en avant du flanc droit, de manière à voir les trois rangs, afin de pouvoir remarquer les fautes ; il chargera le chef de peloton et les serre-files d'y veiller également, et de lui en rendre compte dans le repos, et il renverra à l'instruction individuelle les hommes qui chargeront mal, ou qui se trouveront habituellement les derniers dans le feu de peloton.

69. L’instructeur recommandera, aux soldats le [82] plus grand calme et sang-froid dans les feux, sans que cela fasse rien perdre de la vivacité dans l'exécution, et ne négligera rien pour les y-ha­bituer.                                    .

70. Il donnera pour principe général aux sol­dats dans les feux, d’être attentifs à conserver le talon gauche en plate, afin que l'alignement des rangs et des files ne puisse pas se déranger, et il vérifiera après le feu, en examinant l'aligne­ment, si ce principe a été observé.

71. L'instructeur ajoutera à ces observations, toutes celles qui ont été prescrites dans l’Ecole du soldat, nos. 184, 185 et 186.

72.  Lorsqu'on exécutera  les feux à poudre, l'instructeur fera quelquefois reposer   sur les armes, et mettre la baguette dans le canon, sans ouvrir les rangs, afin de vérifier si quelque soldat n'a pas fait la faute de mettre trois charges dans son fusil, auquel cas il ferait décharger l'arme avec un tire bourre.

Organization Index | More on the Reglement du 1791 | More on the Ecole de Peloton ]



Search the Series

© Copyright 1995-2013, The Napoleon Series, All Rights Reserved.

Top | Home ]