The Waterloo Association: Members Area

Join: Join the Waterloo Association

Eylau: Precis Des Travaux de la Grande Armee

Military Subjects: Battles & Campaigns

Best of Series Award

Eylau: Precis Des Travaux de la Grande Armée

Dedié

‘Aux Élèves de L’école Impériale-Militaire de Fontainbleu.

C’ÉTAIT à vous, Jeunes Elèves de Mars, espoir du Trône et de l’Empire; à vous qui croissez noblement sous les regards et la protection de l’héritier de Charlemagne, qui sentez bouillonner dans vos veines le sang franqais, et dont le courage devance les années, qu’il appartenait de dédier le récit glorieux de la plus glorieuse des campagnes.

Nous n’offrons point ici à vos réflexions ces pages célèbres qui, pompeusement écrites et méditées long-tems, occuperont le burin sacré; ce serait usurper le domaine de l’histoire; nous n’avons voulu mettre sous vos veux qu’un narré fidèle, et (si nous osons nous servir de l’expression) une géographie de la victoire.  Ce brillant itinéraire à la main, l’enthousiasme vous transportera sur les traces de vos prédécesseurs dans les champs de Bellone; vous pourrez les y suivre pas à pas, compter leurs exploits, étudier leurs succès, analyser leurs savantes opérations, et vous préparer à les imiter un jour.

Il nous semble dejà vous voir, vous, qui à peine échappés aux liens de l’éducation sans expérience encore, mais déja savans dans l’art des Tureene, ou dans l’art des Vauban, êtes appelés à la défence de la patrie.  A peine comptez-vous dix-huit printems, les drapeaux Mars n’ont pas encore ombragé vos têtes, vos épées inactives n’ont pas-encore porté l’épouvante dans les rangs ennemis, l’airain n’a pas encore grondé autour de vous dans les champs de Bellone, et déjà NAPOLEON a voulu que vous Fussiez décorés de l’épaulette d’honneur. Idée vraiment digne d’un héros! elle exalte, elle enflamme un jeune guerrier.  Riche des belles : des longues années qu’il va parcourir, avec quelle ardeur il vole au combat!  Comme il fait, comme il renouvelle, comme il tiendra le serment d’être fidèle à sa patrie!  Elle m’a jugé digne de la défendre je ne trahirai pas son espérance, elle sera triomphante, ou tout mon sang coulera sur ses remparts. Il dit; et déjà son épée brille, ses succès sont médités, ses triomphes certains; sa fougue impatiente dévore l’espace; il n’a qu’un désir : la gloire! qu’un but : la victoire! …. L’instant de mériter le grade dont son Monarque l’a honoré arrive enfin…. il se précipite; sa valeur ne connaît point de bornes: dans la mêlée….. à la tête de son bataillon….. à la tranchée, on le voit partout, et partout le premier….. Français et militaire, il ne traverse pas une forêt de lauriers sans en arracher une brance, et s’écrie, avec l’accent du vainqueur : “Hier, j’étais sous-lieutenant,demain, je serai lieutenant; une campagne encore, et je suis capitaine.”  Voilà l’exemple que vous avez souvent donné, que vous brûlez de suivre encore.

L’ouvrage que nous vous présentons ne pent qu’entretenir le feu sacré du courage.  Sans doute vossages instituteurs vous l’ont ditavant nous, le récit des belles actions enfante les héroes; en lisant l’histoire de Scipion et de César, on n’apprend pas le secret de vaincre comme eux à Pharsale et à Zama; mais leur conduite, leurs faits mémorables élèvant l’ame, enflamment l’imagination et servent d’aiguillon à cette passions sublime qui donne au Monde des conquérons, des couverains, l’ambition!  Quel est celui de vous qui n’aspire à la renommée du brillant héroes de Quinte-Curce, qui ne salue de son admirat on le vainqueur d’Arbelle et d’Issus?

Quel Français, en lisant la vie entières de notre Empereur, ne deviendrait pas un grand homme?  Quel mortel ne compterait pas pour las postérité, en suivant les traces de Napoléon, qui rénnit sur sa tête la gloire des siècles passés, brille des talens, des vertus d’Alexandre et de César, sans avoir leurs vices ni leurs faiblesses; qui joint la générosité de Scipion, la justice d’Aristide, le désintéressement d’Epaminondas, la frugalité de Fabricius, qui a tellement reculé les limites de l’Art de la guerre Poliorcète reparaissaient à la tête des armées, ils seraient obligés d’oublier ce qu’ils ont appris, et de faire un nouvel apprentissage du métier qui les couvrit de gloire.

Jeunes Elèves, c’est, pénétrés de ces verités importantes que nous avons conçu les dessein de vous dédier ce Recueil.  Puissez-vous voir dans l’hommage que nous vous en faisons combien nous pressentons déjà vos hautes destinées.

 

 

Military Index | Battles Index | More on “Precis Des Travaux de la Grande Armee ]

Search the Series

© Copyright 1995-2012, The Napoleon Series, All Rights Reserved.

Top | Home ]

Leave a Reply

Your email address will not be published.